Chaque enfant a le droit de réaliser son potentiel humain

Statements
Available languages:
ECW Director Yasmine Sherif interacts with children in DRC

Déclaration de Yasmine Sherif, Directrice d’Éducation sans délai (ECW) pour la Journée mondiale de l’enfance : 20 novembre 2022

À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, rappelons-nous ce que cela signifie d’être un enfant né avec le droit de réaliser son potentiel humain. Il n’existe rien de plus précieux qu’un enfant qui grandit pour atteindre ce potentiel. Et rien n’est plus odieux que de bafouer l’innocence et les besoins d’apprentissage d’un enfant qui grandit.

Le cerveau des enfants est en évolution et en croissance constantes, et peut subir des transformations aussi bien positives que négatives. L’éducation que les enfants reçoivent dès leur naissance, qui façonne l’esprit, le cœur et l’âme, déterminera le résultat et les perspectives quant à la réalisation de leur potentiel humain. Malheureusement, il nous a fallu des milliers d’années pour enfin adopter – il y a 60 ans – la Déclaration des droits de l’enfant. Nous devons désormais la respecter.

Les enfants ont le droit de bénéficier de possibilités de développement lors de la petite enfance et ont le droit de suivre une éducation formelle. Voilà la promesse que nous leur faisons dès lors qu’ils viennent au monde. Comment pourrions-nous espérer créer un monde meilleur sans eux ? Non seulement ils font partie de notre monde, mais ils représentent l’espoir d’un monde meilleur. Ils incarnent notre promesse de concrétiser tous les droits humains et de réaliser les objectifs de développement durable.

Grâce à l’apprentissage précoce et au développement de la petite enfance, nous les préparons à l’éducation formelle et les mettons sur la bonne voie pour le reste de leur vie. En encourageant nos filles, nous leur donnons les moyens de devenir des filles et des jeunes femmes fortes qui ouvriront la voie à d’autres tout au long du XXIe siècle, contribuant ainsi à mettre fin à l’ère d’invisibilisation des femmes.

En permettant à nos enfants de se rebeller, d’explorer et de stimuler leur curiosité pour l’apprentissage et les connaissances, et en leur offrant une éducation de qualité, nous les préparons à devenir des défenseurs du climat qui protégeront à la fois les personnes et la planète, des enseignants qui nourriront une flamme chez leurs étudiants, des professionnels de la santé qui sauveront des vies, des défenseurs des droits humains qui dénonceront les injustices et plaideront en faveur de changements, des scientifiques et des entrepreneurs qui continueront à alimenter notre désir de créativité et d’innovation, et des responsables gouvernementaux qui dirigeront selon des principes éthiques et dans le respect des valeurs démocratiques.

C’est ce que nous avions promis il y a 60 ans en adoptant la Déclaration des droits de l’enfant. Comment pouvons-nous justifier, 60 ans plus tard, que nous n’avons pas encore investi dans une éducation de qualité pour tous ces enfants et que nous avons laissé des millions d’entre eux seuls face aux fléaux de la violence sexuelle et du viol, du mariage des enfants, du travail forcé, de l’extrême pauvreté, de l’analphabétisme, du recrutement dans des groupes armés et d’autres violations à l’égard des enfants ?

En investissant dans leur éducation, nous investissons dans des économies résilientes et des communautés robustes et pacifiques. Il s’agit de l’investissement le plus bénéfique pour créer les conditions d’un monde plus juste et plus humain pour les générations à venir.

Nous devons désormais passer à l’action pour tous les enfants, où qu’ils se trouvent. Le moment est venu de tenir nos promesses en matière d’éducation, en particulier pour les 222 millions de filles et de garçons dont l’éducation a été brutalement perturbée par des conflits armés, des déplacements forcés, des catastrophes climatiques et des crises prolongées. Chacun d’entre eux a un rêve : #222MillionsDeRêves✨📚. Chacun d’entre eux a un potentiel à réaliser et une histoire à raconter. Leurs voix doivent être entendues et leurs rêves doivent devenir réalité, maintenant plus que jamais.

La conférence de haut niveau sur le financement d’ECW se tiendra les 16 et 17 février 2023 à Genève sous les auspices d’ECW et de la Suisse, et coorganisée par l’Allemagne, la Colombie, le Niger, la Norvège, et le Sud-Soudan. La conférence offrira aux dirigeants mondiaux et aux donateurs des secteurs public et privé la possibilité de contribuer substantiellement au fonds ECW pour aider à faire en sorte que chaque enfant, où qu’il se trouve, soit en mesure d’aller à l’école, en particulier les 222 millions d’enfants et d’adolescents touchés par des crises. Ceux-ci  vivent dans les conditions les plus difficiles qui soient et ont urgemment besoin d’un soutien en matière d’éducation.

En tant que fonds mondial des Nations Unies pour l’éducation dans les situations d’urgence et de crise prolongée, ECW travaille d’arrache-pied pour réaliser leurs 222 millions de rêves. Notre Plaidoyer pour l’investissement et notre Plan stratégique pour 2023-2026 soulignent notre importante contribution en faveur de ces engagements mondiaux.

Les enfants sont à la fois le présent et l’avenir. Ils doivent être entendus et vus. Leurs droits doivent être respectés et nous devons leur permettre de réaliser leurs potentiels. Nous devons les placer au cœur de notre programme mondial pour le développement durable et de notre promesse visant à garantir les droits humains, la paix et la sécurité à l’échelle mondiale. Il est temps d’investir dans l’éducation. Chaque enfant doit pouvoir bénéficier de ce socle afin de pouvoir construire le monde que nous souhaitons.

About our Director

Yasmine Sherif Portrait
Yasmine Sherif
Director

Additional Statements and Updates